Retour au Stade Crédit Agricole la Licorne après une trêve bien méritée. Pour débuter l’année, quoi de mieux qu’un petit derby des Hauts-de-France. Face au VAFC, une équipe qui peine cette saison en Domino’s Ligue 2, Amiens aura la possibilité de rejoindre les 16e de finale, stade non atteint depuis longtemps. L’équipe nordiste s’appuie sur quelques figures emblématiques. Les dernières rencontres ne sont pourtant pas convaincantes. Petit retour sur leurs qualités et défauts.

Publicité

Des joueurs libres à tout-va.

Ce qui peut expliquer les difficultés de Valenciennes est le départ de pas moins de 10 joueurs, en fin de contrat ou retour de prêt. Ajoutez à cela l’arrivée de joueur de moins gros calibre. Et vous vous retrouvez relégable en Domino’s Ligue 2. Cependant, il reste quelques joueurs intéressants dans cet effectif.

Publicité

Départs : Azbague (Quevilly Rouen Métropole), Konaté (Boulogne), Foulon (Bastia-Borgo), Tell (Stade Rennais, rp), Karaboué (Botoşani), Nangis (Levadiakos FC), Néry (Nancy), Tahrat (Angers, rp), Kocik (Le Mans), Ciss (Angers, rp).

Publicité

Arrivées : Massouema (Dijon), Ntim (Chambly), Raspentino (AS Eupen), Foulon (Iris Club de Croix), Konaté (Boulogne), Cuffaut (Nancy), Romil (Les Herbiers), Vincensini (Bastia-Borgo), Robail (PSG).

Publicité

La forme du moment

En championnat, les Valenciennois ont enchaîné 2 matchs nuls à Béziers (1-1), puis face au Paris FC (0-0). Ils sont cependant vite retombés dans leurs travers avec une défaite à Niort (0-1). Avec une petite pause due à un match de Coupe de France à Thaon, gagné sur le score de 6-3 après prolongation, ils retrouvaient le championnat avant la trêve. Face au leader du classement, le FC Metz, ils n’ont pu que s’incliner (0-2). Pas l’idéal avant d’affronter une équipe de Ligue 1 Conforama.

  • Béziers 1 – 1 Valenciennes (Robail) 

  • Valenciennes 0 – 0 Paris FC

  • Niort 2 – 0 Valenciennes

  • Thaon 3 – 6 Valenciennes (Romil X2, Privat X2, Costa, Dos Santos)

  • Valenciennes 0 – 2 Metz

L’équipe ne VA pas bien

Point fort de cette équipe, l’attaque, composée de joueurs comme Privat, Romil ou encore Robail. Ce sont des joueurs assez jeunes, rapides et adroits devant le but. Au milieu de terrain, Sébastien Roudet apporte son expérience. Quant à la défense, Baptiste Aloé et Ahmed Kantari sont deux joueurs confirmés assez durs dans les contacts.

Cependant, cette défense reste assez lente et le schéma à trois défenseurs centraux peine à donner sa pleine mesure. Les latéraux ont tendance à beaucoup monter et sont moins bons dans le repli défensif. Enfin, en jouant avec un seul attaquant de pointe, le rendement actuel est en deçà du potentiel de cette attaque. Enfin, hormis Roudet, le milieu est un peu fébrile.

Le joueur à suivre : Gaëtan Robail

Joueur du PSG prêté tous les ans, il n’en demeure pas moins un attaquant plutôt réaliste. Alors qu’il possède un gabarit assez imposant, il est capable d’accélérations fulgurantes. Cependant, c’est plutôt dans un rôle de pivot qu’il sera souvent utilisé. Et, en renard des surfaces, il excelle. Il sera donc, s’il joue, à surveiller comme le lait sur le feu.

Les joueurs du VAFC ne seront pas favoris sur ce match. En difficulté en championnat, en passe d’être racheté, le club a peut-être d’autres objectifs que la Coupe de France.

Kevin KONRAD

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire