Après près de trois mois d’attente et une Coupe du monde globalement décevante, la Ligue 1 reprend (enfin) ses droits, ce week-end. Unique feuilleton sportif en mesure de nous tenir en haleine semaine après semaine, la Ligue 1 est un monde un part, un grand barnum qui emporte tout sur son passage. Et pour la deuxième saison consécutive, l’Amiens SC en sera un des vingt protagonistes. Un statut acquis de haute lutte sur le terrain et dont il faut mesurer à sa juste valeur son prestige. 

Publicité


La Ligue 1, un autre monde

La Ligue 1, c’est un peu l’histoire de cette petite amie avec laquelle on partage notre vie depuis de longues années. Parfois énervante, tantôt déconcertante, elle devient néanmoins rapidement indispensable à notre vie, à une certaine forme d’équilibre. Comme ces repas de famille durant la trêve des confiseurs, on finit irrémédiablement par prendre goût à ces multiplex du samedi soir avec Angers-Dijon comme affiche.

Publicité


Il y a un an : l’Amiens SC découvrait la Ligue 1

Parce que la Ligue 1, c’est surtout des affiches de rêves face au Paris Saint-Germain, Marseille, Lyon, Bordeaux, Saint-Etienne, et la possibilité de croiser la route de Neymar, Mbappé, Falcao, Fekir, etc. C’est aussi des stades qui font rêver n’importe quel joueur et supporter depuis leur plus tendre enfance à l’instar du stade Vélodrome, du Parc des Princes ou bien encore de Geoffroy-Guichard. C’est enfin une exposition sans pareille et à mille lieux de ce que peut offrir la Ligue 2.

Publicité


La saison de la confirmation

Depuis le 19 mai 2017 et le but d’Emmanuel Bourgaud, l’Amiens SC est effectivement entré dans une autre galaxie. Jamais dans son histoire, le club n’avait autant fait parler de lui, pas même en 2001 avec cette maudite finale de Coupe de France. Il y a eu bien entendu l’affaire de la barrière contre Lille, renvoyant une image négative du club, mais il y a surtout eu cette première saison d’apprentissage couronnée de succès avec un maintien acquis de forte belle manière.

Publicité


Désormais attendu au tournant de la confirmation, l’Amiens SC n’a clairement pas connu un été idéal. Du faux départ de Christophe Pélissier à Toulouse en passant par les critiques de ce dernier sur le mercato du club, les supporters de l’Amiens SC ont une nouvelle fois eu la preuve que la Ligue 1 était un monde à part, un miroir grossissant qui peut parfois s’avérer irritant mais qui décuple également les passions.

A l’aube de cette deuxième saison historique, il est donc nécessaire de faire bloc derrière cette équipe, d’unir l’ensemble de ses forces, afin de reproduire l’exploit réalisé l’an dernier et d’ainsi s’offrir une troisième saison consécutive dans cet univers aussi impitoyable que passionnant qu’est la Ligue 1. C’est tout le mal que l’on peut souhaiter à l’Amiens SC !

Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire